GuidePedia
Issame

0

 

A tous ceux qui n'ont plus que leur cœur pour pleurer et les yeux pour se souvenir de ce que furent : Aïn Day, Aïn Asserdoune, Aïn Tamegnounte, Aïn Sidi Bou Yaâcoub, Aïn El Ghazi Ali.... C'étaient des lieux féeriques qui faisaient la fierté de tout le monde!  Mais, aujourd'hui, par je ne sais quelle fatalité, ils sont dans un état déplorable et l’on assiste impuissant à leur longue agonie.
 En attendant le jour où l'on verrait des budgets  destinés à l’entretien et à l’aménagement des cours d’eau qui traversent la ville avec tout le  respect  de ce que nous offre gracieusement mère nature. Des projets où se dessine une association étroite entre le processus de valorisation des rivières et un certain nombre d’enjeux urbanistique majeurs,  l’aménagement des berges et leur requalification en espaces publics de qualité, pour devoir contribuer à changer l’image des rives urbaines mais aussi, plus largement, des quartiers environnants, et qui  interrogent les relations de la ville et des urbains à la nature.
 En Attendant,  écoutons la complainte du promeneur mellali, car  de gauche comme de droite, et depuis fort bien longtemps, aucun Conseil Communal n’a eu de projet pour les nombreux cours d’eau qui traversent la ville et ce malgré les budgets pharamineux de ces dernières années. Budgets principalement dédiés à la mise à niveau des grandes artères de la ville et à la réhabilitation de l’ancienne médina sans toutefois parvenir aux objectifs espérés pour satisfaire les attentes de la population.
Salah CHENNI (Ecrivain de Béni Mellal enfant fidèle de l'Atlas auteur de ces titres ... son amour à cette belle région l'a poussé en toute créativité à faire appel à sa contemplation....) benimellal.chez.com/chenni.htm
1.      





LOGO ICE

إرسال تعليق

 

Top